Nous sommes Paris

Nous sommes PARIS / Nous sommes CHARLIE

Par Admin DUBSKY, publié le jeudi 15 janvier 2015 08:42 - Mis à jour le lundi 25 avril 2016 15:33

Novembre 2016

 

« Nous sommes Paris »

A quelques mois d'intervalle, notre pays connaît une nouvelle tragédie, plus terrible encore au regard du nombre de morts et de blessés. Toutes nos pensées vont vers ces victimes innocentes, leur famille, ces vies brisées et  nous partageons avec une profonde émotion leur immense douleur.

En janvier déjà, des  assassins s'en étaient pris pour l'essentiel à des dessinateurs au prétexte d'un soit disant blasphème, à des policiers qui représentent l'ordre, à des membres de la communauté juive ajoutant l'antisémitisme à la lâcheté de ces crimes. Nous n'avons jamais été dupes de leurs réelles motivations.

Le vendredi 13 novembre, d'autres meurtriers s'en sont pris à des gens qui assistaient à un spectacle, qui étaient venus voir un match de football ou qui tout simplement étaient assis à une terrasse pour dîner ou boire un verre ; pour beaucoup des jeunes de leur âge ; des cibles faciles, sans défense car le courage n'est pas le point fort de ces terroristes contrairement à ce que leur propagande voudrait faire croire. C'est par l'indignation, le mépris, la résistance à la haine et à l'horreur et en continuant à vivre selon nos valeurs que nous leur répondrons.

Le lundi 16 novembre, c'est toute la communauté éducative qui s'est mobilisée, tout d'abord pour se recueillir (comme partout en France, 1 minute de silence a été respectée) mais aussi pour dialoguer avec nos élèves, répondre dans la mesure de nos moyens à leurs questions légitimes, à leur inquiétude aussi. La religion n'a rien à voir là-dedans ; ce serait faire affront aux croyants ; elle n'est qu'un prétexte pour justifier le pire. Quant à notre civilisation, elle place le respect de la vie humaine au-dessus de tout, comme notre République, dont nous nous devons, plus que jamais, faire vivre la devise de "liberté, égalité, fraternité". C'est ce message que nous entendons faire passer à nos élèves.

 

L'ensemble du personnel du collège laïque de Pavilly.

 

 

 

 

 

Janvier 2015

 

Au collège, comme ailleurs, les événements tragiques qui ont secoué notre pays ont suscité une très vive émotion.

 

Mercredi 7 janvier 2015, deux assassins exécutent sauvagement des journalistes , des techniciens et des policiers, semant l'effroi, la consternation mais aussi la colère . Avec ce qui leur sert de conscience et des crayons, ils n'étaient pas de taille à lutter sur le terrain des idées et du talent, aussi , ils ont employé les méthodes des lâches . C'est la liberté d'opinion, d'expression que l'on cherche à annihiler . C'est la liberté de la presse que l'on vise en particulier , celle qui est l'héritière de l'esprit des lumières, des droits de l'homme, de la résistance , de la libération que l'obscurantisme combat en premier lieu . Les extrémistes , les intégristes ne connaissent pas l'humour, le second degré et  l'intolérance, la haine leur tiennent lieu de viatique.

 

Jeudi 8 janvier, un troisième assassin abat froidement dans le dos une jeune femme policière municipale ( Quel courage !) puis le 9 s'enfonçant encore un peu plus dans l'ignominie y ajoute la dimension antisémite en tuant avec la même lâcheté 4 autres personnes dans un magasin casher prétendant agir au nom d'un idéal religieux . Quelle escroquerie ! « Le ventre est encore fécond d'où a surgi la bête immonde » .

 

Ces 3 journées tragiques ont fait 17 victimes, des musulmans, des chrétiens, des juifs, des athées « celui qui croyait au ciel , celui qui n'y croyait pas  » mais tous des êtres humains, des femmes , des hommes debout, des femmes, des hommes libres qui avaient croisé sur leur chemin des barbares qui n'étaient plus dans l'humanité .

 

L'enseignement n'est pas hors sol et nous nous associons à la douleur des familles, des proches des victimes . Au-delà du recueillement, les élèves spontanément ont souhaité montrer leur solidarité à travers leurs questionnements, leurs dessins, leurs écrits qui seront envoyés à « Charlie Hebdo ». Nous sommes dans un collège républicain, laïque et nous devons faire vivre la devise de « liberté,égalité, fraternité » . Nous n'avons pas à nous prononcer sur les idées mais les valeurs que nous défendons sont les mêmes que celles de « Charlie Hebdo » . Elles doivent survivre à ceux qui les ont défendues au prix de leur vie .

 

Il faut que Charlie survive parce que Charlie est beau .

 

 

De multiples actions ont été menées depuis le 8 Janvier dans le collège. Nous vous proposons d'en découvrir quelques unes en image :

 

Expo au CDI : "Charlie à la Une"

 

 

Les lettres de la classe de 3ème Léger envoyées à Charlie Hebdo

 

 

Les dessins réalisés par les élèves, envoyés à Charlie Hebdo

par les classes de 4ème Neptune, 4ème Mercure

et les élèves volontaires de l'atelier dessin